• Critique: Carnage


Critique du film : 4.0 /5


Carnage est adapté de la pièce de théâtre "Le Dieu Du Carnage" écrite par l'auteure française Yasmina Reza. Jouée à Paris au Théâtre Martin à partir de janvier 2008, elle mettait en scène quatre comédiens de talent: Isabelle Huppert, Eric Elmosnino, Valérie Bonneton et André Marcon. Pour sa transposition sur grand écran, Roman Polanski s'est également offert les services de quatre acteurs exceptionnels: Jodie Foster, Kate Winslet (formidable), Christoph Waltz et John C. Reilly se livrent à des numéros d'anthologie. Un conseil: si vous avez toujours voulu savoir à quoi aurait pu ressembler une scène du Titanic dans laquelle Rose Bukater serait sujette au mal de mer, Carnage est pour vous. L'unité de lieu du film (l'histoire se déroule quasi-intégralement dans l'appartement du couple Foster/Reilly) ne rebutera pas les habitués des adaptations théâtrales au cinéma. Pour qu'une adaptation soit pleinement réussie, il lui faut alors un rythme soutenu, des dialogues au cordeau et des acteurs au diapason. Polanski l'a bien compris et remplit parfaitement ces trois conditions: le film dure un peu moins de 80 minutes et l'on ne s'ennuie pas une seule seconde dans cet appartement new-yorkais en compagnie de nos deux couples. On pourra simplement émettre quelques réserves sur la fin pour le moins abrupte du film. Mais que cela ne vous enlève pas l'envie d'assister à cet affrontement de haute volée où quatre comédiens géniaux laissent libre cours à leur talent sans jamais cabotiner.